Mercredi 23e Semaine Ordinaire

UnknownLes béatitudes nous font mal. On a beaucoup de difficulté à les dire parce qu’elles nous condamnent. Et elles nous condamnent parce que nous les vivons très peu. Cela nous pose une des questions redoutables quel groupe humain, quelle société, quel régime a eu le courage un jour, de prendre les béatitudes comme loi ? Ce serait trop beau. Quel homme vit les béatitudes jusqu’au bout ? alors qu’au contraire nous voyons que les rapports avec les hommes sont faits de force et de violence, et que la brutalité les marque de plus en plus. Saint Luc ne préconise pas la misère, ni l’affliction, ni la faim, mais il les préfère à leurs contraires, si ceux-ci peuvent nous égarer.

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :