11eme Dimanche Ordinaire B

Unknown.jpeg« Qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment. » Frères et sœurs bien-aimé, ce matin en me levant, puisque je de­vais prêcher, j’étais confronté à cette Parole. Je me suis dit : « en définitive, que je dorme ou que je me lève la semence grandit et je ne sais comment. » Puis­qu’il est de bon ton de faire un peu son auto-analyse, je me suis confronté pas simplement à moi-même, mais à la Parole de Dieu pour qu’il y ait quelqu’un en face qui puisse me dire quelque chose d’objectif, et je suis arrivé à la conclusion suivante : « que je prêche ou que je ne prêche pas, peu importe, la semence grandit. » D’ail­leurs si j’en étais à quantifier la répercussion que mes prédications, à plus forte raison celles de mes autres confrères, ont eue sur vous ou sur d’autres, cela n’aurait pas grand intérêt parce que plus d’une fois, c’est un secret, je vous l’avoue, mais vous ne le direz pas, on a l’impression de parler dans le vide, et d’ailleurs vouloir connaître les fruits c’est se croire indispensable. Donc que je dorme, que je me lève, qu’il parle ou qu’il ne parle pas, la semence grandit et je ne sais comment.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :